Cet article date de plus de 7 ans

La BnF numérise ses fonds sonores

Après les livres, la Bibliothèque nationale de France vient de lancer la numérisation de ses fonds sonores. 200 000 enregistrements seront mis en ligne en sept ans, à raison de 1000 références par mois.
La Bibliothèque nationale de France ne renferme pas que des livres : ses fonds sonores sont également très importants. 135 000 disques "78 tours" remontant à la période 1900 - 1957 et 45 000 disques microsillons (1949 - 1962) sont notamment stockés dans ses collections, provenant du dépôt légal, de dons (comme celui de la discothèque de RFI) mais aussi des "Archives de la paroles", créées en 1911 par le linguiste Ferdinand Brunot et visant à conserver pour les générations futures des enregistrements de dialectes, langues étrangères, voix de personnalités (Guillaume Apollinaire, Alfred Dreyfus, Emile Durkheim ...)

Jusqu'à présent, ces enregistrements étaient conservés au département audiovisuel de la BnF et ne pouvait qu'être consultés sur place. Le projet de numérisation qui vient d'être lancé - en partenariat avec Memnon Archiving Services et Believe Digital -  les rendra accessible à un plus large public, via le site de la BnF Gallica mais aussi les plateformes iTunes, Deezer et YouTube sou sle label "BnF Collection". 

Reportage de Pascale Sorgues et Jean-Yves Blanc

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture musique théâtre