Cet article date de plus de 7 ans

L'hypothèse de la candidature Alliot-Marie présentée aux militants UMP de Neuilly

Ce jeudi soir, se tient une réunion des militants UMP de la circonscription Neuilly-Puteaux. A cette occasion, la candidature de Michèle Aliot-Marie dans l'ancienne ville de Nicolas Sarkozy sera évoquée pour voir comment ils réagissent et s'ils sont disposés à bien l'accueillir. 
Michèle Alliot-Marie
Michèle Alliot-Marie © PATRICK BERNARD / AFP
Comment pourrait être accueillie Michele Alliot-Marie ?

C'est l'objet de la réunion de ce soir des militants UMP de Neuilly. Depuis une semaine, la rumeur de la candidature de MAM est apparue dans la presse. En réalité, cette hypothèse serait à l'étude depuis la fin de l'été. L'UMP attendait de voir si un accord était possible avec Jean-Christophe Fromantin, le maire actuel, membre de l'UDI, élu en 2008 après une rocambolesque et shakespearienne campagne électorale. Il y a dix jours, celui-ci lançait sa charte du candidat libre, refusant toute étiquette politique pour sa liste municpale, UDI comme UMP.

Jean-Christophe Fromantin explique sa charte du candidat libre



Une position qui agace en haut lieu à l'UMP, qui rappelle qu'il avait eu au final le soutien du parti en 2008. Bref, pour les responsables UMP du 92, Fromantin serait un ingrat "qui a pris la grosse tête". En réactivant et en rendant public l'hypothèse Mam, qui habite la commune depuis 20 ans, il s'agit de lui faire peur dans un premier temps voire de lui donner une leçon éventuelle ensuite.

Mais avant de prendre sa décision, Michelle Alliot-Marie, qui est également interessée par une place sur les listes aux élections européennes, doit tâter le terrain et prendre la température de la base. Contrairement à ce qu'indiquait son entourage la semaine dernière, elle pourrait attendre début janvier pour donner sa réponse.

Les militants de Neuilly  et plus globalement la population de cette ville cossue peuvent-ils lui réserver le même accueil qu'à David Martinon en 2008 ?
Soirée mouvementée de David Martinon à Neuilly


A Neuilly, qui est l'une des sections les plus importantes de France, qui est l'ancienne commune de Nicolas Sarkozy, l'UMP est obligée de présenter une liste sous peine d'être ridicule. Sauf à faire un score encore plus ridicule. La candidature de Jean Sarkozy, qui ne devrait pas assister à la réunion de ce soir pour ne pas polluer le débat, est impossible car elle rappellerait trop l'épisode tragi-comique de 2008. Pourquoi pas celle de Michelle Aliot-Marie ?

"Même pas peur" répond Jean-Christophe Fromantin qui a son argument de campagne tout trouvé : le candidat local contre la candidate parachutée par les états-majors.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020