D1 féminine : le PSG affronte Lyon ce week-end !

PSG-Lyon, le 29 septembre dernier. Les lyonnaises s'étaient imposées 3-0 au final. Qu'en sera-t-il au match retour à Gerland ? / © PSG.fr
PSG-Lyon, le 29 septembre dernier. Les lyonnaises s'étaient imposées 3-0 au final. Qu'en sera-t-il au match retour à Gerland ? / © PSG.fr

C'est une des affiches de la saison de D1 féminine qui a lieu ce samedi à Gerland : l'Olympique Lyonnais, leader du championnat y reçoit son dauphin, le Paris Saint-Germain. Un rencontre cruciale pour la suite de la saison.

Par Olivier Couvreur

Ce week-end, la D1 féminine reprend ses droit avec une affiche de prestige : OL - PSG. Six points séparent les deux équipes. Et l'issue du match pourrait sceller le championnat... ou le relancer complètement. Car en tête de la D1 féminine, les joueuses de l'Olympique Lyonnais disposent de 52 points, soit six de plus que leur dauphin et challenger de la 14e journée, le Paris Saint-Germain. Les Parisiennes affichent pourtant un bilan plutôt flatteur : 11 victoires pour 2 défaites (dont une contre l'OL en septembre dernier, 3-0). Oui mais voilà, les Lyonnaises sont intraitables depuis le début de la saison : en 13 rencontres, elles l'ont remporté à... 13 reprises. Avec une différence de but de +53 après 13 journée, elles inscrivent en moyenne 4 buts de plus que leurs adversaires à chaque rencontre. 
Vous allez dire, les Parisiennes sont plutôt bonnes aussi. De leur côté, c'est 3 buts de plus qu'elles ont inscrit jusqu'à présent face à leurs concurrentes. Marie-Laure Delie, à elle seule, a inscrit 16 buts durant la première moitié de la saison (Elle est en tête du classement des buteurs). Mais à côté de ces chiffres, il y a la vérité du terrain. Et si les Parisiennes semblent prêtent à donner du fil à retordre aux Lyonnaises, après leur stage d'entraînement à Chypre où elles ont enchaîné 3 victoires en match amical et inscrit pas moins de 24 buts (et aucun encaissé), Farid Benstiti sera, pour ce match de reprise, privé de Marie-Laure Delie et de Tobin Heath, blessées, tout comme Sara Gama, Véronique Pons et Ouleye Sarr.
Quoiqu'il en soit, le choc promet d'être beau ! RDV samedi à 20h45 à Gerland pour le vivre !

Le groupe parisien : Benameur, Kiedrzynek – Boulleau, Debonne, Delannoy, Georges, Houara, Krahn, Pizzala – Bresonik, Cruz, Dali, Declercq, Kaci, Karchouni – Asllani, Hamraoui, Horan.

Absentes : Delie, Gama, Heath, Pons, Sarr (blessées).


Sur le même sujet

Les utilisateurs de trottinettes Lime vont devoir payer lors d'une mise en fourrière

Les + Lus