• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le 5e arrondissement bastion de la droite, pourrait basculer à gauche

© France3 IDF
© France3 IDF

Dans le Ve arrondissement, Dominique Tiberi, fils de l'ancien maire Jean Tiberi, a constitué sa propre liste dissidente, au risque de faire basculer à gauche ce qui fut longtemps un fief de la droite.

Par Isabelle Audin

Jean Tiberi, le maire historique du 5e arrondissement de Paris, ne se représentera pas. Il passe le flambeau à son fils, Dominique, 54 ans, qui espère lui succéder.

Candidat dissident de l'UMP, il aura fort à faire face à la candidate socialiste Marie-Christine Lemardeley et la candidate choisie par Nathalie Kosciusko-Morizet, Florence Berthout.

Pour l'emporter, il mise sur son patronyme et son ancrage local. Jean Tiberi et sa femme le soutiennent et font campagne avec lui dans le Ve arrondissement. Mais l'héritier aura t'il l'aura de son père ?

Face à lui, la candidate UMP, Florence Berthout, affiche une compétence culturelle et intellectuelle, qui correspond à la sociologie de cet arrondissement. Elle est directrice de l'établissement public de la Villette et compte sur son expérience de conseillère de Paris pour gagner l'arrondissement.

C'est bien la candidate socialiste qui pourrait créer la surprise. Marie-Christine Lemardeley a un profil parfait pour l'arrondissement du savoir et de la connaissance. Présidente de la Sorbonne, c'est Anne Hidalgo qui a été la chercher pour ses compétences et sa connaissance du quartier.


 Voir le reportage de Daïc Audouit et Pierre Julien Quiers
SERIE :LA BATAILLE DU 5EME

   

                                                       

                                                                                                      

Sur le même sujet

Municipales à Paris : Isabelle Saporta rejoint la liste de Gaspard Gantzer

Les + Lus