• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pêche sportive: la mouche n'a pas la pêche!

En Ile-de-France, il existe une quinzaine de clubs de pêche à la mouche. En terme d'adhérents la région arrive en deuxième position juste derrière l'Alsace mais souffre du manque de plans d'eau. Il est toutefois possible de s'exercer au lancer à deux pas de la capitale dans le bois de Boulogne.

Par Emmanuelle Hunzinger

La pêche à la mouche a été introduite en France dans les années 30. Ce sont les Anglais qui les premiers développèrent cette pratique à la fin du 19 ième siècle. Perçue comme un sport élitiste et coûteux nécessitant des années d'apprentissage, cette pratique s'est popularisée avec le film de Robert Redford, "Et au milieu coule une rivière". Retour aux sources, respect de la nature, préoccupations écologiques, valeurs de fraternité et de convivialité... Cette pêche sportive a fait des émules. Avec l'apparition de nouveaux matériaux comme la fibre de verre et le carbone, l'équipement est devenu moins onéreux.
Et même les mouches ressemblent à de véritables bijoux! Surtout quand un champion de France de montage de mouche s'en mêle! (Voir le reportage)
La mouche permet de leurrer un poisson noble comme la truite Fario ou l'ombre Commun, en imitant artificiellefment à l'aide de fils et de plumes un insecte aquatique. Il faut donc être un peu entomologiste! pour identifier l'espèce d'insecte dont va se nourrir le poisson.
Cette pêche est la seule qui permet de libérer le poisson sans dommage après sa capture. Le poisson n'est pas piqué profondément contrairement à certains hameçons.
Malheureusement pour les amoureux de cette pêche, les rivières à truites se sont appauvries. En cause : la pollution rurale et industrielle, la surexploitation de la faune et le développement du tourisme (bases de loisirs). L'Ile-de-France manque de points d'eau. Alors certains se tournent  vers des réservoirs artificiels. Il est possible de s'entraîner sous l'oeil de professionnels à deux pas de la capitale notamment dans le Bois de Boulogne.

Reportage Emmanuelle Hunzinger et Olivier Badin.
Pêche à la mouche
En Ile-de-France, il existe une quinzaine de clubs de pêche à la mouche. En terme d'adhérents la région arrive en deuxième position juste derrière l'Alsace mais souffre du manque de plans d'eau. Il est toutefois possible de s'exercer au lancer à deux pas de la capitale dans le bois de Boulogne.



Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus