Cet article date de plus de 7 ans

Samedi Politique : Luc Carvounas (PS) dénonce une "gauche Waco"

M. Carvounas, invité de Samedi Politique sur France 3 Ile-de-France était interrogé sur la constitution d'un front "anti-Valls", auquel les "frondeurs" du PS ont été invités à participer. Il a fustigé une "gauche Waco", qui lui "donne plutôt l'impression d'avoir envie de faire un suicide collectif".
M. Carvounas, était l'invité de Samedi Politique sur France 3 Paris Ile-de-France
M. Carvounas, était l'invité de Samedi Politique sur France 3 Paris Ile-de-France © F3
Luc Carvounas, sénateur-maire PS d'Alfortville, dans le Val-de-Marne était l'invité de Samedi Politique sur France 3 Paris Ile-de-France.

Luc Carvounas a estimé que la venue de Jérôme Kerviel à la fête de l'Humanité était une "nouvelle aberration de la part de Jean-Luc Mélenchon". "On n'est pas à une nouvelle aberration (près) de la part de Jean-Luc Mélenchon. C'est du grand n'importe quoi", a affirmé M. Carvounas, invité de Samedi Politique sur France 3 Paris Ile-de-France.

"Jérome Kerviel c'est un délinquant financier. Aujourd'hui il dort avec un bracelet à son pied. Sauf que là c'est de la politique spectacle. Jean-Luc Mélenchon pense faire un coup de com' avec un délinquant financier qui s'est transformé en bête de scène médiatique. Ca plaît, moi je pense surtout à la banque qu'il a flouée", a asséné le sénateur, proche du Premier ministre Manuel Valls. L'ancien coprésident du parti de gauche a créé la surprise en invitant l'ancien trader de la Société générale à la Fête de l'Huma samedi, quelques jours après sa sortie de prison sous bracelet électronique.

Interrogé sur la constitution d'un front "anti-Valls", auquel les "frondeurs" du PS ont été invités à participer, M. Carvounas a fustigé une "gauche Waco", qui lui "donne plutôt l'impression d'avoir envie de faire un suicide collectif". "Il y une stratégie de communication de la part des écolos et du PC, qui laissent entendre qu'il y a une partie des socialistes qui seraient à même de les rejoindre, ce qui n'est pas la réalité", a-t-il ajouté.

M. Carvounas s'est prononcé pour la tenue d'un congrès du PS "fin 2015", qui soit l'occasion d'un "débat" et "qu'il y ait définitivement une vraie politique qui s'affiche au sein du Parti socialiste".

>> Retrouvez ci-dessous l'intégralité de Samedi Politique


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne politique parti socialiste