• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Amsterdam ce soir, le PSG doit prouver qu'il en veut

© VALERY HACHE / AFP
© VALERY HACHE / AFP

Après un début de saison tout juste moyen, le PSG doit prouver ce soir mercredi 17 septembre, à Amsterdam face à l'Ajax, qu'il a envie de gagner et que  la Ligue des Champions réveille son enthousiasme.

Par Christian Meyze et AFP

Cinquième en Ligue 1, trois nuls en trois déplacements, Paris n'a pas été très convaincant depuis le début de saison à part pulvériser Saint-Etienne (5-0).

Or, au sein d'un club qui rêve ouvertement de Ligue des Champions, cette Ligue 1 déjà gagnée deux fois ne semble plus guère passionner des joueurs qui savent que même avec un peu de mauvaise volonté, le triplé ne devrait pas leur échapper.
"Demain on attaque chez un grand d'Europe et c'est une bonne chose car les matches de ce niveau et de cette intensité nous manquent", a d'ailleurs reconnu Laurent Blanc mardi 16 septembre, en conférence de presse.

Car pour l'instant, le PSG hexagonal semble manquer d'envie, d'idées, de vitesse et de conviction.

Heureusement pour le PSG, il reste le totem "Zlatan", cinq buts en quatre matches de Ligue 1 et une hargne intacte, surtout au moment de retrouver cette Ligue des Champions qui lui a toujours échappé. Auteur de dix buts dans l'épreuve la saison dernière, le Suédois avait beaucoup manqué au PSG au moment d'enfoncer le clou en quart de finale retour face à Chelsea.

Cette année encore, il sera le baromètre presque unique des ambitions parisiennes et il est attendu dès ce soir, mercredi 17 septembre,à Amsterdam, là où à 19 ans et sous le maillot de l'Ajax, il a joué ses premiers matches et marqué ses premiers buts en C1.

Ce soir, Paris sera favori. Mais il ne devra pas oublier que la saison dernière pour son entrée en Ligue des Champions, au Pirée, il avait été bien bousculé par l'Olympiakos avant de hausser le ton (4-1).
Car s'il veut assumer ses rêves d'Europe, et réenchanter ses supporters, le PSG doit d'abord éviter de perdre trop de points contre les présumés "petits" dans l'optique de son duel pour la première place avec Barcelone.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus