Cet article date de plus de 7 ans

L'entrée à Notre-Dame bientôt payante ?

L'Etat et donc le ministère de la Culture, qui cherchent de l'argent pour financer les rénovations des cathédrales, réfléchit au principe d'établir un droit d'entrée dans ces lieux de culte. L'Eglise Française s'y oppose catégoriquement.
Ça n'est encore qu'une piste de réflexion, pas encore une hypothèse, encore moins un projet. Mais l'idée n'est pas sortie de nulle part. Selon nos confrères du Figaro, l'idée est venue dans la discussion au cours d'une réunion entre la ministre de la Culture, le Centre des Monuments Nationaux et les hauts fonctionnaires en charge du patrimoine.

On comprend bien qu'en cette période où l'économie va mal, où l'Etat cherche de l'argent partout et pour tous les dossiers, la charge d'entretien et de rénovation des monuments historiques dans un pays comme la France qui en compte beaucoup, soit extrêmement lourde. Et l'on sait bien que ces enveloppes sont de plus en plus difficiles à boucler.

En France, depuis la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, les édifices religieux sont propriété de l'Etat, l'Eglise en est "affectataire" pour l'exercice du culte. A ce titre, c'est donc l'Etat qui est en charge et en responsabilité des travaux de rénovation des bâtiments.  Et il y a en France 77 cathédrales qui ont presque toutes besoin d'entretien presque constant !

D'où cette piste venue dans la discussion : à titre d'indication, 14 millions de visiteurs viennent chaque année admirer Notre-Dame de Paris. la tentation alors peut être grande d'imaginer ce que pourrait rapporter un simple droit de quelques euros par visiteur !

Evidemment, tout le monde est bien conscient qu'il s'agit là d'un sujet extrêmement sensible, à fortiori en France. L'Eglise ne veut pas entendre parler de ce principe et Monseigneur Jacquin, le recteur de Notre-Dame de Paris a déja fait savoir que « cela est contraire à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat » ( qui précise que l'accès au culte doit être gratuit et ouvert à tous).
Mais beaucoup font observer que l'accès à certaines parties des cathédrales (les Tours de Notre-Dame ou les Trésors d'autres cathédrales) est déja payant. Et que d'autres pays, et non des moindres en la matière, confrontés aux mêmes difficultés pour trouver des financements, ont déja franchi le pas et rendu la visite touristique des monuments religieux payante.

Bien sûr, lorsque l'on évoque une telle hypothèse, personne ne prévoit de faire payer les fidèles, ceux qui se rendent là pour prier et pratiquer leur foi.

Et les partisans de la mesure ont beau jeu de multiplier les exemples, anglais, allemands, car finalement, autour de nous, presque tout le monde s'est résolu à faire payer les touristes en s'engageant à ce que les recettes aillent bien aux restaurations. Plus personne alors ne s'en étonne, ni ne s'en offusque.
durée de la vidéo: 02 min 10
L'entrée payante à Notre-Dame ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
finances culture religion patrimoine