Cet article date de plus de 6 ans

REPORTAGE. La SNCF rhabille ses agents de la tête aux pieds

Du bleu marine avec un liseré rouge: la SNCF a présenté jeudi ses nouvelles tenues, fabriquées par Armor Lux, au lendemain d'une polémique autour d'un guide d'"astuces beauté" destinées à accompagner l'arrivée de ce vestiaire.
"Pour la première fois, les 31.000 agents SNCF en contact avec les clients portent la même tenue, identique pour tous", a expliqué la compagnie ferroviaire, en soulignant qu'"une vingtaine de pièces au total, combinables entre elles, permettent à chaque agent de composer son propre vestiaire". Le déploiement de ces tenues se poursuivra jusqu'en janvier dans toutes les gares de France et les trains TGV, Intercités, TER et Transilien. Plus de 700.000 vêtements et accessoires ont été livrés, et, au total, environ 2,5 millions de pièces seront fabriquées sur six ans.

Au terme d'un appel d'offres européen, SNCF avait confié, en avril dernier, la fabrication de sa nouvelle tenue à l'entreprise française Armor Lux, l'une des productrices de la marinière popularisée par l'ancien ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour promouvoir le "Made in France".

Un guide de beauté qui fait polémique


La SNCF avait élaboré, pour accompagner ces nouvelles tenues, un guide de 36 pages, dont deux (une bleu, une rose) sont des "astuces pour finir en beauté". Devant la polémique suscitée par la révélation de ce guide, la compagnie publique a décidé de le retirer provisoirement et de le "retravailler".

>> Regardez le reportage d'Aude Blacher et Olivier Badin : 
SNCF nouvelles tenues

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf mode transports