Cet article date de plus de 6 ans

136 kilos d'ivoire saisis à Roissy, un record

Les douaniers de Roissy ont découvert 136 kg d'ivoire brut dans des caisses en provenance de République démocratique du Congo et à destination du Vietnam, une saisie record depuis 2006.
C'est en fouillant une cargaison censée contenir des pièces détachées, que les agents des douanes ont trouvé une douzaine de défenses d'éléphants découpées en 37 tronçons. Les morceaux étaient dissimulés sous des plaques d'aluminium, peut-être pour passer inaperçu aux scanners.

Il s'agit de la plus importante saisie depuis décembre 2006. Les agents de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) avaient alors mis la main sur 600 kg d'ivoire brut.

Les défenses d'éléphant sont quasiment toujours acheminées d'Afrique centrale et de l'ouest (RDC et Cameroun) vers l'Asie, en particulier la Chine et le Vietnam. En Asie, le prix de l'ivoire brut au marché noir a triplé ces dernières années, passant de 500 euros le kilo à plus de 1.500 aujourd'hui.
Ecailles de pangolin (petit mammifère insectivore) censées avoir des vertus miracles pour la santé, bébés tortues, hippocampes désydratés... les douaniers de Roissy interceptent régulièrement des animaux ou parties d'animaux, parfois des espèces menacées de disparition, transportés illégalement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité