Les agriculteurs appellent au blocage des raffineries et dépots de carburant

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs bloqueront raffineries et dépôts de carburant à partir du 10 juin. Grandpuits (Seine-et-Marne), Coignières (Yvelines), et Gennevilliers (Hauts-de-Seine) sont visés. Ils protestent contre les normes imposées et l'importation massive de biorcarburants.

© WostokPress/MaxPPP
Une mobilisation nationale des agriculteurs doit commencer le 10 juin. En cause les biocarburants. Les agriculteurs protestent contre l'importation massive d'huile de palme pour alimenter certaines raffineries alors que, selon eux, la filière française est en capacité de répondre aux besoins des groupes pétroliers. 

La FNSEA et Les Jeunes Agriculteurs appellent donc à bloquer treize raffineries et dépôts de carburant. Sur les treize sites visés, trois se situent en Ile-de-France: Grandpuits (Seine-et-Marne) Coignières (Yvelines) et Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Selon Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, cette action vise à "dénoncer les contradictions du gouvernement sur les accords internationaux et les négociations bilatérales qui autorisent des contingents d'importation complémentaires qui viennent déstabiliser l'ensemble des filières."

Les représentants syndicaux des agriculteurs réclament également l'ajout d'un amendement dans la loi Alimentation, examinée la semaine prochaine par le Sénat. L'amendement porte sur l'interdiction d'importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l'Union européenne, même à doses résiduelles.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter