CARTE. Sécurité, stationnement, confort des pistes… Quelle est la ville la plus cyclable en région parisienne ?

Le "Baromètre des villes cyclables" de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) pour l'Île-de-France (aperçu de la carte). / © FUB
Le "Baromètre des villes cyclables" de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) pour l'Île-de-France (aperçu de la carte). / © FUB

A l’approche des municipales, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) a publié jeudi son « Baromètre des villes cyclables » 2019. D’après les notes collectées auprès des cyclistes franciliens, il reste encore des efforts à faire.

Par France 3 Paris IDF

Votre commune est-elle la plus cyclable d’Île-de-France ? Alors qu’approchent les élections municipales de mars, la Fédération française des usagers de la bicyclette révèle le palmarès de son « Baromètre Parlons vélo des villes cyclables ». « Sécurité », « confort », « effort de la ville », « services stationnement »… Le classement se base sur des notes recueillies en ligne auprès des contributeurs situés partout dans la région parisienne et dans le pays.
768 communes – dont de nombreuses se situent en Île-de-France – ont été classées en France, avec un total de 184 483 réponses données. Paris, par exemple, obtient ainsi une note globale de 3,24 points sur 6 (soit « moyennement favorable » au vélo). A titre de comparaison, Lyon obtient 3,19, Marseille 1,96 (« très défavorable ») et Strasbourg 4,02 (« favorable »).

« Encore des efforts à faire »

D'après la FUB, voici le top 11 des villes de plus de 200 000 habitants au niveau national :
  • Strasbourg : 4,02
  • Nantes : 3,55
  • Rennes : 3,46
  • Paris : 3,24
  • Bordeaux : 3,24
  • Lyon : 3,19
  • Lille : 3,03
  • Toulouse : 2,88
  • Montpellier : 2,48
  • Nice : 2,37
  • Marseille : 1,96
En Île-de-France, on trouve parmi les bons élèves Versailles (3,64, soit « plutôt favorable »), Les Loges-en-Josas (3,86) ou encore Sceaux (3,97, « favorable »). Du côté des villes mal notées, on peut citer entre autres Puteaux (2,26, « très défavorable »), Argenteuil (2,08) et Noisy-le-Grand (2,29).
Globalement, le palmarès révèle « quelques belles progressions », mais note dans l’ensemble qu'il reste de nombreux progrès à réaliser : « Une majorité de villes de France ont encore des efforts à faire. Les candidats aux municipales sont prévenus ! »

► Le palmarès du « Baromètre des villes cyclables » 2019 et la carte associée sont à retrouver juste ici.
 

Sur le même sujet

Les + Lus