Des usines Renault à la Cité de la musique, l'Ile Seguin a entamé sa mue

L'Ile Seguin en 2005. Après les travaux de démolition et de dépollution du site, l'Ile est prête à accueillir de nouveaux projets. / © PQR/Le Parisien/Olivier Lejeune
L'Ile Seguin en 2005. Après les travaux de démolition et de dépollution du site, l'Ile est prête à accueillir de nouveaux projets. / © PQR/Le Parisien/Olivier Lejeune

Autrefois site industriel, l'Ile Seguin se transforme peu à peu en un pôle culturel. Entre le pôle d'art contemporain et la Cité de la musique, le site a entamé une mutation longue et ambitieuse.

Par Valentine Ponsy

Les portes de l'usine Renault installée là depuis 1898 se sont définitivement refermées en 1992. Un siècle d'histoire de l'industrie française s'achevait. Il a fallu attendre 2004 pour que les travaux de démolition commencent avant de laisser place à un projet culturel d'envergure. Avec cette réhabilitation ambitieuse c'est une nouvelle histoire qui sécrit sur ce site unique de 74 hectares.

Pendant les Journées du Patrimoine des visites sont ouvertes au public, en savoir plus en cliquant ici.

Pour tout savoir sur cette réhabilitation, visitez le site internet de l'Ile Seguin  


>> Voir le reportage de Aude Blacher et Norbert Cohen. Ils ont rencontré Gauthier Mougin, maire adjoint de Boulogne-Billancourt en charge de l'urbanisme, Jean de Gastines , Architecte de la Cité de la musique et Jocelyne Lescure une habitante du Trapèze à Boulogne-Billancourt.

La longue transformation de l'Ile Seguin





Sur le même sujet

Les + Lus