Ensemble c’est mieux !

Les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis à 10H45. Durée : 45 minutes
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Ensemble c'est mieux ! du 25 au 29 mars

Tous les jours à 10h50, retrouvez Valérie Amarou et son équipe Nicolas Deuil, Julie Jacquard et Raphäl Yem dans l'émission solidaire "Ensemble c'est mieux !"

Par Magalie Cheveraux

Des rencontres et des échanges de bons-plans sur les préoccupations du quotidien et la solidarité abordés à travers les questions posées par les téléspectateurs.

Au sommaire cette semaine

♦ Lundi 25 mars : Le tri des déchets

Dans quelle poubelle ça va ça déjà ? Jaune, rouge ou bleue ?
Pour le tri des déchets, quel casse-tête…
Mais au fait à qui le doit-on ?
Il faut remonter au temps de François 1er où l’on commence à avoir l'idée de collecter les déchets que les gens avaient la fâcheuse tendance à jeter par les fenêtres. Alors forcément ça faisait désordre.
Plus tard, un petit malin a compris qu’en les dispersant dans les champs, certains déchets pouvaient servir d'engrais. D'autres pensent même à récupérer ce qui peut être transformé ou revendu, bois, métaux, peaux d'animaux, tout y passe et c’est comme ça que naît le métier de chiffonnier.
En 1884, le célèbre préfet de la seine Eugène-René Poubelle impose aux parisiens de jeter leurs ordures dans un récipient fermé, qui porte son nom aujourd'hui. Quel bel hommage. Et depuis le temps du préfet Poubelle, on en produit les d'déchets… Si le métal a toujours été beaucoup recyclé, surtout en temps de guerre pour faire des armes, pour le reste on a pas mal tardé. Pour faire la guerre, il y a du monde mais pour trier ses déchets c'est une autre histoire…
Le premier centre de tri français sort de terre en 1983, à Dunkerque. Et ce n'est qu'en 1995 qu'on voit débarquer des poubelles différentes chez les particuliers. Aujourd'hui en France, chaque habitant produit plus de 500 kg d’ordures par an dont, en gros,  20 % part au recyclage

Sophie Grenier, Directrice Matériau et recyclage de Citéo
Citeo a été créée pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers.
Sa vocation, conjuguer performances économique et environnementale en imaginant des solutions qui font progresser le recyclage au meilleur coût, et en donnant à chacun et à tous, l’envie d’agir au quotidien.

Gaëlle Constantini, Créatrice de la marque eco-responsable Gaëlle Constantini Ce projet est basé sur l'entraide, l'eco-conception et l'utilisation de nos ressources vives, la couture, un savoir-faire français comme patrimoine à transmettre. Il repose sur 3 piliers fondamentaux qui sont l'Upcycling, la production par les ateliers d'insertion et l'éco-conception.

Marc Jolivet, comédien. Il est de retour avec un nouveau spectacle : ADN au théâtre de la tour Eiffel.

REVOIR L'EMISSION
 


♦ Mardi 26 mars : La retraite

La retraite d'où ça vient ? Le mot vient du latin Trahere, qui veut dire tracter et du préfixe re qui signifie retour en arrière. En gros, quand on part à la retraite, on arrête simplement de tracter notre travail jour après jour. Fini la vie active, place aux congés payés à plein temps ! Mais soyons justes,  c'est un repos bien mérité.
En France, les premiers retraités de l'histoire sont les marins. En plus d'avoir un super uniforme, ces petits veinards ont droit à une pension de retraite depuis 1673 en raison de la difficulté de leur métier. En 1930, on copie les allemands et on instaure la retraite par capitalisation. Ce qui veut dire que chaque salarié cotise pour sa propre retraite. Mais après la guerre, c'est le big bang avec la création de la Sécurité Sociale. Ceux qui sont au boulot cotisent pour leurs aînés, c'est ce que l'on  appelle la retraite par répartition. Mais comme on vit de plus en plus longtemps, le nombre de retraités augmente plus vite que celui des gens qui cotisent pour payer leur pension.
De réforme en réforme, on repousse l'âge légal de la retraite, on augmente les cotisations, on diminue les pensions, mais le problème n'est toujours pas réglé. La réforme de notre système de retraite reste un sujet hyper sensible car aujourd'hui en France, 23% de la population est concernée,  ce qui est un record. A l'heure des économies, cette pension est régulièrement remise en question, alors retraités, profitez-en !

Sylvain Grevedon, auteur de "60 ans, un nouveau cap" ou comment vivre pleinement le passage de la vie professionnelle à la retraite.

Alexandre Wallon, Photographe pour l'exposition "Métro en vue"  à la maison du métro de Champigny sur Marne

Charlotte Pfeiffer, Co-organisatrice de l’événement "La Grande course du Grand Paris"  Course de 10KM, éco-responsable, solidaire et populaire pour rassembler les Grands Parisiens !
Le dimanche 31 Mars 2019, venez rejoindre la foulée humaine qui gomme le clivage Paris/Banlieue. Une course à pied ouverte à toutes et tous, qui relie l’historique place de la République (Paris Centre) au mythique Stade de France !

REVOIR L'EMISSION
 


♦ Mercredi 27 mars : Le vélo en ville

Quand on ne veut pas marcher pourquoi ne pas choisir le vélo ?
En France, seulement 2% des actifs, ayant un emploi, vont travailler à vélo. Pendant ce temps-là, près de 60% des français utilisent la voiture pour parcourir moins d'un kilomètre… Oui oui, vous avez bien entendu 60%. Pourtant le vélo est un mode de transport non polluant, donc meilleur pour la santé, plus économique que la voiture et surtout fini les embouteillages et la galère des parkings.
C'est tentant non ? Et même si certaines de nos grandes agglomérations redoublent d'efforts pour développer leur parcours cycliste, la France reste sacrément à la traîne par rapport à d'autres capitales européennes. Berlin cumule 13 % d'utilisateurs du deux-roues, Amsterdam 22% et Copenhague jusqu'à 31%. Chez nous le gouvernement a lancé un plan vélo avec pour objectif de remonter à 9 % l'utilisation du vélo d'ici les Jeux Olympiques en 2024


Simon Labouret,  Porte-Parole de  l'association "Paris en Selle", qui promeut et développe l’usage du vélo sur le territoire de la Métropole du Grand Paris.

Justine Weurlesse, Commissaire de l'exposition  et Medhi Besnainou, artiste, pour 100% l'expo à La Villette

Chantal Mainguené, Fondatrice et Présidente réseau Môm'artre, un mode de garde qui éveille à l'art.

REVOIR L'EMISSION
 


♦ Jeudi 28 mars : Spéciale Pompiers de Paris
 
Aujourd'hui, France 3 Paris Île-de-France délocalise son antenne à la Caserne de Chaligny (Paris XIe) afin de mettre en lumière le quotidien des Sapeurs-Pompiers de Paris, qui régulièrement, accomplissent des actes héroïques au péril de leur vie.
Depuis un certain temps les Pompiers de Paris font l’actualité dans les médias par leurs interventions héroïques dans de tragiques sinistres mais également par les agressions ou guet-apens qu'ils subissent dans des quartiers sensibles.
Du feu de poubelles en passant par l’explosion d’une boulangerie, des incendies d’immeubles, des inondations, des accidents, des sauvetages, au secours et à l'assistance à personne ou animaux, ils sont sollicités en permanence... France 3 Paris Ile-de-France braque ses projecteurs sur ces volontaires ou professionnels qui interviennent au quotidien sur des accidents ou incidents divers.
"Sauver ou périr"  c’est la devise des Sapeurs-Pompiers de Paris et aujourd'hui, Ensemble c’est mieux ! vous propose une immersion avec des femmes et des hommes souvent aimés et honorés mais qui peuvent aussi en subir le revers, des agression lors de leurs interventions.

Avec leurs invités, ils nous rappelleront certaines consignes et pratiques à avoir dans certaines situations, entre autre dans quel cas il faut appeler les pompiers. Ils mettront en avant les appels de plus en plus nombreux sur les interventions des pompiers sur les NAC (nouveau animaux de compagnie). 
II reviendront aussi sur l'intervention de  Mamadou Gassama, l’homme qui a sauvé un enfant suspendu à un balcon et qui a signé un contrat de service civique chez les Sapeurs-Pompiers de Paris. 
Ils poseront également un regard sur cette profession bienveillante en décryptant avec le Lieutenant Plus le film "Sauver ou périr"  dans lequel Pierre Niney interprète un de ces combattants au secours des autres.
Depuis la caserne, Raphäl Yem nous dévoilera des exercices de sapeurs-pompiers permettant d'entretenir leur condition physique à des fins professionnelles mais aussi personnelles… Ces entraînements permettent d’acquérir les notions du comportement à avoir en cas d’accident, de sauvetage, de lutte contre l’incendie ….

REVOIR L'EMISSION
 


♦ Vendredi 29 mars : Best Of
 
 
 
Trois moyens d'interagir avec nous pour poser vos questions ou réagir sur tous les sujets abordés !

► tel : 0 805 383 383
► mail : parisidf@ensemblecestmieux.fr
► le groupe Facebook : ensemble c'est mieux ! auquel vous pouvez vous inscrire

Du lundi au vendredi à 10h50


 

A lire aussi