• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Dimanche en politique

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique

Y a-t-il une “haine anti-flic” ?

© Philippe Huguen/AFP Photos
© Philippe Huguen/AFP Photos

Les agressions de les policiers ne cessent d'augmenter. En un an, le nombre de policiers blessés au moyen d’une arme a grimpé de près de 60 %. Comment expliquer cette haine envers les forces de l’ordre, comment agir face à cette situation, c'est le thème de Dimanche en politique

Par Christian Meyze

Multiplication des actes violents envers les policiers



Après Viry-Châtillon en octobre 2016, le passage à tabac de la policière à Champigny-sur-Marne, la nuit de la Saint-Sylvestre soulève un nouveau vent de colère au sein de la police.

Les agressions envers les policiers se multiplient. Entre 2015 et 2016, le nombre de policiers blessés au moyen d’une arme a grimpé de près de 60 %.  Les caillassages en opération sont fréquents. Les conjoints de policiers et gendarmes ont manifesté leur ras le bol.
Le nombre de suicides chez les policiers atteints des chiffres record. 49 policiers et 16 gendarmes se sont suicidés en 2017. Un chiffre qui repart à la hausse après deux années de baisse.

Les pompiers ne sont pas en reste…  plus de 2200 agressions ont été recensés en 2016 lors d’interventions dans les quartiers sensibles.

Comment expliquer cette haine envers les forces de l’ordre, envers l’uniforme ... quoi faire face à cette situation, comment agir et sur quoi ?

Trois invités seront sur le plateau, pour en discuter autour de Florent Carrière :
  •  - Jean Marc Bailleul, secrétaire général du syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI-CFDT).
  •  - Christophe Soulez, directeur de l’observatoire de la délinquance et des réponses pénales.
  •  - Laurent Russier , maire PCF de Saint-Denis (93)


- Dimanche en politique, c'est dimanche à 11h25


Municipales à Paris : Isabelle Saporta rejoint la liste de Gaspard Gantzer