• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Dimanche en politique

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique

La mort des centres-villes est-elle une fatalité, dans Dimanche en politique

© MaxPPP
© MaxPPP

Va-t-il falloir aller jusqu'à déclarer la revitalisation des centres-villes "grande cause nationale" ? Certains, en tout cas, considèrent qu'on en est arrivé là, et qu'il y a urgence.

Par Christian Meyze

Revoir l'émission

Les centres villes, grande cause nationale en 2018?
C’est ce que réclame l’association Centres-Villes en Mouvement, qui souhaite un "plan Marshall" pour nos cœurs de villes qui ne cessent de se désertifier en perdant leurs commerces.

Depuis 2010, la vacance commerciale dans les centres-villes d’agglomérations urbaines de plus de 25 000 habitants, a augmenté d’un point par an, pour atteindre 11.3% selon l'Institut pour la Ville et le Commerce. La faute notamment aux zones commerciales à la périphérie des villes qui eux, ont continué de croître.

Montrouge est montré en exemple… Depuis 2005, la ville rachète les pieds d'immeubles pour les louer elle-même à des commerces de proximité. Mais l’exemple de Montrouge peut-il être s'appliquer aux communes situées aux confins de l’Ile de France ?

Pour en parler, Florent Carrière aura trois invités autour de lui sur le plateau :
  •  - Pierre Creuzet : directeur de l’association Centre ville en mouvement
  •  - Jean Loup Metton, ex maire de Montrouge
  •  - Olivier Razemon , journaliste au Monde, auteur du livre «  comment la France a tué ses villes »

Dimanche en politique, c'est dimanche 21 janvier, à 11h 30, sur France 3 Paris

Municipales à Paris : Isabelle Saporta rejoint la liste de Gaspard Gantzer