La France en vrai

Logo de l'émission La France en vrai

Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau ?

Par Magalie Cheveraux

« Ce qui intéresse l´homme politique ce n´est pas l´argent. C´est le pouvoir. Il ne pense qu´à ça tout le temps, jour et nuit. S´il sacrifie tout, sa famille, sa santé, sa dignité, c´est toujours pour le pouvoir. »
François Mitterrand.
 
 

La toute-puissance présidentielle serait-elle responsable de dérives comportementales de nos présidents ?
Attitude agressive de Nicolas Sarkozy : tout le monde se souvient du désormais célèbre « casse-toi pauvre con ».
Décisions solitaires et incompréhensibles de François Hollande, comme l´a illustré, par exemple, l´affaire Léonarda. Les deux derniers quinquennats ont été émaillés d´incidents, parfois inexplicables, qui ont choqué et accru la défiance des français.
Nicolas Sarkozy et François Hollande prétendaient, chacun à leur façon, transformer la fonction présidentielle mais ont aussi, en retour, été changés par elle.

Quant à Emmanuel Macron, son attitude autoritaire et certaines de ses saillies peu jupitériennes sur « les cyniques » et « les fainéants » posent, elles aussi, la question d´un « pétage de plomb » présidentiel.
Comme si le pouvoir avait plus d´effet sur le cerveau que le cerveau sur le pouvoir. De récentes recherches en psychologie et neurosciences ont montré à quel point le pouvoir, la solitude et le stress influençaient nos comportements.
Les conditions actuelles d´exercice de la fonction suprême, entre toute-puissance d´une monarchie républicaine et accélération temporelle de la pression médiatique, produisent à n´en pas douter un cocktail explosif pour les cerveaux humains.
Quels sont les effets du pouvoir politique et quel rôle joue-t-il dans les impairs que nous avons récemment pu observer ?

Aucune étude scientifique française ne s´étant à ce jour emparée de cette question, Hélène Risser et Hélène Fresnel ont mené l´enquête et propose de faire vivre aux spectateurs une expérience grandeur nature à travers les analyses de spécialistes chevronnés du fonctionnement psychologique et cérébral. Une expérience qui nous aide à mieux comprendre le mal dont semble souffrir notre démocratie...