Cet article date de plus de 5 ans

« Emmerdeuses » : Quand un humoriste anglais se moque des Parisiennes… Et des Parisiens

La Parisienne est-elle une "connasse" ? Le comique Paul Taylor s'attaque à une figure incontournable de la capitale. Sexiste ? Heureusement, la vidéo va un peu plus loin que le cliché. Un peu.
Une snob, une donneuse de leçons, une sans-gêne inculte et futile ? Pour l'humoriste Paul Taylor, la Parisienne est bel et bien une "emmerdeuse" ("a pain in the ass").

Après s'être moqué du fromage, du vin, et des grèves (entre autres poncifs sur le mode de vie français), l'humoriste s'attaque à une figure de Paris, l'image de la Parisienne.

Dans cette vidéo, le comique anglophone en dresse un portrait peu flatteur. En gros, la Parisienne reste selon lui bel et bien une "connasse", "chiante" et infidèle.

Paul Taylor, un humoriste "franglais"

Mais pour l'humoriste, il n'y a pas uniquement des "connasses" à Paris : il y a aussi des "connards" ("dickheads"). Si l'humoriste va un peu plus loin que le cliché sexiste sur la Parisienne, en s'attaquant aux dragueurs de rue de la capitale, la vidéo s'éloigne finalement très peu du poncif.

Cet humoriste qui ose s'attaquer à la capitale, à la culture française (et surtout à ces clichés), c'est Paul Taylor. Anglo-Irlandais, le comique s'est fait connaître sur YouTube au début de l'année, pour une vidéo sur "la bise" à la française.

Taylor pilote depuis sa propre émission, une mini-série diffusée sur Canal+ (en parallèle avec une chaîne YouTube).

"What The Fuck France" se consacre entièrement au "french-bashing", et détourne - plus ou moins - les stéréotypes sur la francophobie. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
humour culture