Départementales 2021 en Essonne : la droite conserve le département

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre de Baudouin

Trois cantons ont basculé à gauche à l'issue du second tour : Athis-Mons, les Ulis et Corbeil-Essonnes (où la droite a annoncé un recours). Mais la majorité départementale de droite menée par François Durovray (LR) conserve le département.

La droite conserve le 91. La gauche a beau avoir pris trois cantons à la droite, la majorité sortante conserve l'Essonne. Une nouvelle victoire pour la droite et le centre ("L’union fait l’Essonne"), qui avaient réussi à renverser la gauche en 2015.

La gauche, qui avait réussi à faire basculer plusieurs villes lors des dernières municipales en 2020, misait sur l’union. PS, EELV, Génération.s, PCF, Place publique, PRG, Génération Ecologie… Alliées dans 20 des 21 cantons ("Naturellement pour l’Essonne"), les différentes tendances avaient trouvé un accord pour mener campagne ensemble et tenter de reconquérir la collectivité, perdue il y a six ans.

Les formations de droite empochent la majorité des sièges au sein du conseil départemental. Divers Droite remporte 12 sièges, l'union au centre et à droite aura 8 représentants dans le département. L'union à droite aura 4 élus dans le 91 et Les Républicains seront au nombre de 2. L'opposition sera représentée par le parti socialiste avec 8 élus. Même nombre de conseillers départementaux pour l'Union à Gauche. De leur coté, l'union à gauche avec les écologistes ont obtenu 2 sièges soit le même nombre que Divers Gauche.       

Les résultats du second tour en Essonne

Dans le canton de Vigneux, François Durovray (LR), le président sortant du conseil départemental, est victorieux avec Samia Cartier (DVD). Le duo rassemble 65,4 % des voix, devant Christophe Carrère (DVG) et Julie Ozenne (EELV).

Les cantons d’Evry-Courcouronnes et Massy basculent à droite. A Evry-Courcouronnes, Pascal Chatagnon (DVD) et Cendrine Chaumont (DVD) rassemblent 52,3 % des voix. Ils devancent Pétroline Bérot (DVG) et Julien Monier (DVG). Le PS l’avait largement emporté face au RN en 2015.

Du côté de Massy, Martine Cinosi Girard (LR) et Nicolas Samsoen (UDI) obtiennent 55,5% des votes exprimés. Le duo devance Roger Del negro (EELV) et Rafika Rezgui (PS). Le conseiller sortant Jérôme Guedj (PS) ne s’était pas représenté. Au premier tour, la droite était arrivée en tête.

Le canton des Ulis, historiquement plutôt à gauche mais où la droite est sortante, bascule à gauche. Latifa Naji (DVG) et Olivier Thomas (DVG) recueillent 53,9 % des voix, et devancent Françoise Marhuenda (DVD) et Igor Trickovski (DVD).

La gauche reprend également les cantons de Corbeil-Essonnes et Athis-Mons. A Athis-Mons, le binôme emmené par Marion Beillard (DVG) et Jean-Jacques Grousseau (PS) obtient 58,2 % des suffrages exprimés, devant le duo LR (Aline Durand et Pascal Picard).

Corbeil-Essonnes, Fadila Chourfi (EELV) et Alexandre Maquestiau (DVE) devancent de peu Karl Dirat (DVD) et Caroline Varin (DVD), avec une poignée de voix. Le binôme de droite a annoncé le dépôt d’un recours au tribunal administratif dès ce lundi matin.

► Retrouvez l'ensemble des résultats ici.