Essonne : un mort et trois personnes blessées après un affrontement dans un camp de Roms à Bondoufle

Bilan dramatique après une rixe dans un camp de Roms, cette nuit : une personne est décédée d’un arrêt cardio-vasculaire et trois autres ont été blessées. Les victimes, extérieures aux lieux, seraient arrivées armées, avant d’être lynchées par des habitants.
Le groupe extérieur au camp est arrivé sur place armé de pistolets à grenaille et de battes de base-ball (illustration : police).
Le groupe extérieur au camp est arrivé sur place armé de pistolets à grenaille et de battes de base-ball (illustration : police). © CHRISTOPHE SIMON / AFP
La rixe s’est déroulée après minuit, dans la nuit de mercredi à jeudi. Un violent affrontement a éclaté dans un camp de Roms à Bondoufle, en Essonne, provoquant la mort d’une personne et trois blessés.

Sept individus – extérieurs au camp – sont arrivés sur place, armés. Le groupe était en effet équipé de pistolets à grenaille et de battes de base-ball. Parmi les personnes extérieures au camp, certaines auraient fini par quitter les lieux.

Des habitants du camp armés de barres de fer et de bois

Trois membres du groupe seraient restés, et se seraient fait « lyncher » par des habitants du camp. Ils auraient été frappés à coups de barres de fer et de bois.

L’identité de l’homme décédé, mort d’un arrêt cardio-vasculaire, reste inconnue à ce stade. De leur côté, les personnes blessées ont été transportées à l'hôpital.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité violence