Essonne - La ville d'Etampes rend hommage à son “enfant” mort dans l'attentat de Trèbes

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame au quartier général de Carcassone en 2018. / © HO / GENDARMERIE NATIONALE / AFP
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame au quartier général de Carcassone en 2018. / © HO / GENDARMERIE NATIONALE / AFP

Le gendarme tué dans l'attentat de Trèbes (Aude), qui s'est substitué à des otages était natif d'Etampes, dans l'Essonne. La mairie a tenu à lui rendre hommage, ce samedi 24 mars.

Par Marc Taubert

"Arnaud Beltrame, enfant d'Etampes, mort en héros", peut-on lire sur un communiqué de la mairie d'Etampes. Cette ville de l'Essonne avait vu naître le lieutenant-colonel le 18 avril 1973 où ses parents étaient infirmiers à l’EPS Barthélémy-Durand.


Les drapeaux de la commune ont été mis en berne samedi 24 mars suite à sa mort dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24 mars, mortellement touché par Radouane Lakdim alors qu'il s'était substitué à un otage et tentait de négocier avec le terroriste dans le Super U de Trèbes.

Un hommage national lui sera rendu prochainement à une date qui n'a pas été encore précisée.

Sur le même sujet

La solution radicale de la mairie de Saint-Ouen pour se débarrasser du trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés