Un pompier reçoit une balle dans le mollet lors d'une intervention dans l'Essonne

Les pompiers de l'Essonne se sont rendus mardi soir dans un quartier d'Étampes pour éteindre un véhicule en feu. Lors de leur intervention, un des pompiers a reçu une balle dans le mollet.

Mardi soir, lors d'une intervention à Étampes, un pompier a été blessé au mollet par un tir de balle. (image d'illustration)
Mardi soir, lors d'une intervention à Étampes, un pompier a été blessé au mollet par un tir de balle. (image d'illustration) © MAXPPP
Un pompier a été blessé par balle mardi soir alors qu'il intervenait pour éteindre un feu de véhicule dans le quartier de Guinette, à Étampes, une commune de l'Essonne.

Le pompier, un sergent-chef, a été touché au mollet par un tir d'arme à feu qui a traversé sa jambe. La blessure est sans gravité et l'arme ou le calibre utilisés n'ont pu être identifiés pour le moment. Les faits ont eu lieu vers 23h20 alors qu'il n'y avait aucun individu au contact des policiers et des pompiers en intervention. "Ils n'ont même pas entendu la détonation", a rapporté une source policière.
Le pompier blessé a été pris en charge et transporté à l'hôpital. Il est sorti ce mercredi matin et est en arrêt maladie pour quelques jours. "Dès cet après-midi, il doit déposer plainte en collaboration avec la sureté départementale en charge de l'enquête. Les cinq autres policiers présents le soir de l'agression, vont eux aussi déposer plainte prochainement" explique la chargée de communication des sapeurs-pompiers de l'Essonne. Ce matin, le préfet s'est déplacé avec le maire d'Etampes au centre de secours pour rencontrer le pompier victime de ce coup de feu.
 

"Ces actes odieux ne doivent pas rester impunis"

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur



"Cette nuit, un sapeur-pompier a été blessé par arme à feu alors qu’il intervenait pour éteindre un incendie. Soutien indéfectible à ceux qui nous protègent au péril de leur vie", a réagi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter, mercredi 15 juillet. "J’ai veillé à ce qu’une plainte soit déposée. Ces actes odieux ne doivent pas rester impunis", a-t-il ajouté.

Gérald Darmanin s’est également entretenu au téléphone avec le pompier blessé et lui rendra visite en fin de journée, a appris le service politique de France Télévisions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter