Cet article date de plus de 3 ans

Procès de Georges Tron : la cour d'assises refuse de renvoyer l'audience

Malgré la demande de la défense, la cour d'assises de Seine-Saint-Denis a refusé de renvoyer le procès. La défense estimait que la "sérénité des débats" n'était plus assurée.
Georges Tron et son avocat Eric Dupont-Moretti, le 12 décembre 2017.
Georges Tron et son avocat Eric Dupont-Moretti, le 12 décembre 2017. © MAXPPP
La cour d'assises de Seine-Saint-Denis a refusé de renvoyer le procès de Georges Tron, jugé avec son ancienne adjointe depuis lundi. L'ancien secrétaire d'Etat à la Fonction publique, et actuel maire LR de Draveil, est accusé de viols et d'agressions sexuelles par deux anciennes employées de la mairie.
Vendredi matin, les avocats de la défense avaient demandé le renvoi du procès, estimant que la "sérénité des débats" n'était plus assurée.

Conduite des débats

Pour soutenir leur requête, les avocats avaient notamment avancé la mise en cause, par des journalistes, de la conduite des débats par le président de la cour d'assises, ainsi que la diffusion jeudi soir d'un reportage d'"Envoyé spécial". Un sujet dans lequel intervenait l'une des plaignantes ainsi qu'un témoin de l'affaire.

► Suivez le procès (live tweet A. Blacher)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice société