Vaccination des enfants fragiles : "Cela nous permet de les protéger avant les fêtes de fin d'année "

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset

Alors que la vaccination des enfants fragiles de 5 à 11 ans a débuté dans plusieurs centres franciliens, la Haute autorité de santé vient de donner son accord pour la vaccination de tous les 5/11 ans. Nous sommes allés dans un centre à Massy ouvert aux plus fragiles.

Dès ce week-end, à Massy, en Essonne, des parents ont pu faire vacciner leurs enfants âgés de 5 à 11. En effet, depuis les dernières annonces gouvernementales, la vaccination est ouverte aux enfants fragiles de cette tranche d'âge.

Face à la flambée des cas, l'opportunité de protéger leur progéniture, est pour beaucoup une aubaine à ne pas rater. "On n'est venu avant qu'il y ait trop de monde pour que mon fils soit protégé contre le virus", explique la maman de Djessy, 8 ans, qui recevait sa première dose ce lundi matin.

Pour d'autres, l'objectif est de protéger le reste de la famille qui comprend parfois des enfants encore trop petits pour se faire vacciner.

Pour les enfants, le processus de vaccination est le même que pour les adultes, fiche de renseignements, discussion avec un soignant. Mais pour les plus jeunes, après l'effort vient le réconfort, lorsqu' Adame Nacer, interne en médecine générale au Kremlin-Bicêtre, distribue à chacun des enfants vaccinés des tubes à bulles de savon. 

"La vaccination est très importante car ces enfants peuvent développer des formes graves"

La vaccination des enfants fragiles revêt une importance toute particulière, car cette population peut développer des formes graves en cas de contamination. "Les enfants asthmatiques, obèses ou encore immunodéprimés, risquent de se retrouver à l'hôpital ou pire en réanimation", explique Mahmoud Zureik, professeur de Santé publique et d'épidémiologie à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. 

Le professeur souligne également un autre risque : "cette mesure est également primordiale afin d'éviter la contamination des parents et du cercle familial en général" précise-t-il.

La Haute Autorité de Santé donne son feu vert pour tous les 5-11 ans 

La HAS a donné ce lundi 20 décembre son feu vert pour la vaccination de tous les 5-11 ans, mais sans obligation. Le vaccin peut être réalisé avec une dose de Pfizer. L'autorité précise en outre que cette vaccination n'est pas obligatoire et qu'elle ne débouchera donc pas sur l'obtention d'un pass sanitaire. Enfin, elle entend prioriser les enfants de moins de 12 ans scolarisés au collège.