• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bayer-Monsanto : des militants mènent une opération “Nature morte” pour sortir des pesticides

Des militants ont installé une scène de chaos climatique dans le hall du siège de Bayer-Monsanton à La Garenne-Colombes le 22 mai 2019. / © G.Faure / France 3 Paris IDF
Des militants ont installé une scène de chaos climatique dans le hall du siège de Bayer-Monsanton à La Garenne-Colombes le 22 mai 2019. / © G.Faure / France 3 Paris IDF

Plusieurs dizaines de militants d'Attac, de la Confédération paysanne, d'Extinction Rebellion et de RadiAction ont envahi le hall d'entrée du géant de l'agrochimie situé à La Garenne-Colombes. Ils alertent sur l'urgence à sortir des pesticides.

Par France 3 Paris / VP avec Geneviève Faure


Les actions contre le géant de l'agrochimie se multiplient. Après la grande marche contre Monsanto qui a eu lieu samedi 18 mai à Paris, cette fois des activistes d'Attac, de la Confédération paysanne, d'Extinction Rebellion et de RadiAction se sont rassemblés pour mener une action coup de poing au siège de la multinationale Bayer-Monsanto, situé à la Garenne-Colombes.
 
© G.Faure / France 3 Paris IDF
© G.Faure / France 3 Paris IDF

70 personnes vétues de blouses blanches ont installé une scène de chaos environnemental et sanitaire. Ils ne leur a fallu que quelques minutes pour mettre en place le décor. Ainsi ils dénoncent les ravages de l'agrochimie sur les hommes et la nature. Une opération "Nature Morte" pour alerter contre les conséquences de l'utlisation des pesticides.  

Il est urgent de mettre des multinationales comme Bayer-Monsanto hors d’état de nuire. Pour y arriver, nous devons accentuer la pression citoyenne pour que Bayer-Monsanto reconnaisse enfin la dangerosité de ses produits, pour que les victimes de ses produits toxiques obtiennent des réparations et, surtout, que se mettent en place les outils pour soutenir et accélérer la sortie des pesticides.
 

Opération "nature-morte" dans le hall de Bayer-Monsanto

Contacté par les journalistes qui ont suivi cette action, la direction de la communication de Bayer France n'a pas souhaité répondre directement aux questions, elle a répondu via un communiqué

Nous regrettons la forme de cette manifestation à l'encontre de notre entreprise. Nous sommes engagés dans un dialogue ouvert pour une agriculture durable, respectueuse de l'environnement et répondant aux attentes des consommateurs, et sommes prêts à discuter de nos activités dans un cadre d'écoute et de transparence.
Bayer France


Cette semaine une autre action ouvert à tous est prévue. Vendredi 24 mai aura lieu la grève mondiale pour le climat. Elle se déroulera partout en France.

 

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus