Bois-Colombes: le chef de la police municipale en garde à vue pour "harcèlement sexuel et moral"

Publié le Mis à jour le
Écrit par MR avec AFP

Le chef de la police municipale de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) a été placé en garde à vue à Paris dans le cadre d'une enquête à Nanterre pour "harcèlement sexuel et moral", a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Le dirigeant a été interpellé lundi matin lors d'une perquisition dans les locaux de la police municipale menée par la police judiciaire de Paris.
Le procureur de la République de Nanterre Robert Gelli a confirmé avoir ouvert en octobre une enquête préliminaire après que le syndicat national des policiers municipaux (SNPM-FO) l'a alerté sur "des dysfonctionnements graves au sein de la police municipale de Bois-Colombes", selon les termes du syndicat.

Le délégué départemental du SNPM-FO Sam Haddad avait été prévenu par deux collègues féminines de la police municipale de Bois-Colombes qui se disaient victimes de faits de "harcèlement moral et sexuel répétés". Selon le syndicaliste, elles auraient reçu ces dernières années de nombreux textos
"à caractère pornographique" émanant de leur chef de service.

>> Voir le reportage de Laurence Barbry et Yves Dewulf