• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Boulogne-Billancourt : Vincent Bolloré abandonne son projet de campus sur l’île Seguin

L’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). / © IP3 PRESS/MAXPPP
L’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le projet de campus sur l’île Seguin, c’est terminé. Le complexe de Vivendi, qui devait regrouper des entreprises, un grand jardin et des équipements sportifs sur 150 000 m2, est annulé.

Par France 3 Paris IDF

Les 150 000 m2 d’infrastructure ne sortiront finalement pas de terre. Le groupe Vivendi, dont Vincent Bolloré mène le Conseil de surveillance, abandonne son projet de campus sur l'île Seguin, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Le complexe – dédié aux entreprises dans les secteurs des médias, du numérique, du sport, du développement durable – était censé s’organiser autour d'un jardin ouvert au public de 12 000 m2. Traversé par des voies publiques d’un bout de l’île à l’autre, il devait par ailleurs comporter des équipements sportifs : une piscine, un terrain de foot et une salle multisports.

70 millions d'euros remboursés par la mairie

L’ensemble aurait demandé un investissement de 450 millions d'euros.

Conséquence de l’annulation : le maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet (LR), a dû rembourser à Vivendi les 70 millions d'euros payés d'avance à la municipalité après l’achat en mars 2017 des terrains dédiés. La Ville négocie depuis avec de nouveaux investisseurs pour l'aménagement de la partie centrale de l'île, et prévoit d’annoncer le successeur au groupe de Vincent Bolloré cet été.

Ni Vivendi, ni le groupe Bolloré n'ont souhaité apporter des explications sur ce dossier.

 

Sur le même sujet

150 migrants évacués du parc de la Villette, où ils campaient « pour être visibilisés »

Les + Lus