EN IMAGES : l'émotion lors de la veillée de prière à St-Jean-Baptiste de Sceaux, en soutien au père Georges Vandenbeush

Publié le Mis à jour le

DIAPORAMA - Pour afficher leur solidarité à celui qui avait été leur curé neuf ans durant, jusqu'à son départ pour l'Afrique en 2011, les fidèles se sont rendus en nombre à l'église Saint-Jean-Baptiste de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine. Une veillée pleine d'émotion. 

"On a su se mobiliser pour les journalistes enlevés, j'espère juste que George, demain, on ne l'oubliera pas. Ce soir, on est à chaud, c'est le choc, c'est l'émotion, mais Georges on pensera à lui tous les jours du temps, court je l'espère, de sa détention", déclarait Cécile, mariée il y a cinq ans presque jour pour jour par le Père Georges dans cette même église. De son côté, le vicaire général du diocèse de Nanterre Hugues de Woillemont a rappelé dans son intervention aux paroissiens qu' «Un pasteur, le bon berger, n'abandonne pas son troupeau quand il traverse des épreuves». 

Le père Georges Vandenbeusch, installé dans une paroisse du nord-est du Cameroun depuis deux ans, a été enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés. Pendant 9 ans, de septembre 2002 à août 2011, il a été le curé de la paroisse St-Jean-Baptiste de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine.

>> En images, l'émotion lors de la veillée de prière à St-Jean-Baptiste de Sceaux, en soutien au père Georges Vandenbeush :