Hauts-de-Seine: "Il faut bien entendu que l'on ne mette pas ces familles à la rue"

Publié le Mis à jour le

Concernant les menaces d'expulsion pesant sur les familles de délinquants, le ministre délégué à la la Ville, François Lamy, souhaite trouver "un dispositif qui accompagne les familles qui sont en difficultés".

En juin, la cour d'appel de Versailles a prononcé la résiliation des baux de ces quatre familles et a ordonné la libération "sans délai" des logements ou "à défaut" a autorisé l'expulsion qui sera effective à l'issue de la trêve hivernale le 15 mars.
Quatre familles de Boulogne-Billancourt ont été condamnées à quitter au printemps leur logement HLM pour "troubles de jouissance", après les condamnations de leurs enfants pour trafic de drogue.