Hauts-de-Seine : une cycliste meurt percutée par un camion à Boulogne-Billancourt

Les pompiers de Paris et les équipes médicales de l'hôpital de Garches, déployés sur place, n'ont pas pu venir en aide à la victime.
Un véhicule des Sapeurs pompiers de Paris. (Photo d'illustration)
Un véhicule des Sapeurs pompiers de Paris. (Photo d'illustration) © LOIC VENANCE/AFP

Tragédie ce matin à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). À 9h20, une cycliste a été percutée par un camion à l’angle du boulevard de la République et du quai du Point-du-Jour. Les pompiers de Paris et les équipes médicales de l'hôpital de Garches ont été appelés sur place pour venir en aide à la victime, alors coincée sous les roues du camion. Ils n'ont pas pu la sauver. "Malgré les efforts entrepris par les secours, la victime est malheureusement décédée", expliquent les Pompiers de Paris sur Twitter.

Cet accident a ému le monde des cyclistes franciliens. Le collectif "Vélo Ile-de-France" a notamment dénoncé sur les réseaux sociaux les aménagements inadaptés aux carrefours. "Les poids-lourds tuent. Les angles morts tuent. Les carrefours non aménagés tuent. Conclusion : des carrefours hollandais, partout, vite", écrit-il sur Twitter. Ces carrefours hollandais sont déjà en train de se développer à Pantin, mais aussi à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Olivier Stern, maire adjoint de Montreuil à la relation usagers, au numérique, aux mobilités et à la ville cyclable a relayé dans un tweet ce à quoi ressemble ce genre de carrefour.

Appelés aussi "carrefours protégés", ces "carrefours hollandais" sont spécialement pensés pour sécuriser le passage des cyclistes au niveau des intersections. La piste cyclable de couleur vive (généralement verte) permet de bien identifier l'axe pour les vélos.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme faits divers