Le Mont Valérien dégradé par une inscription anti-pass sanitaire. De nombreuses réactions d'indignation.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuelle Hunzinger avec AFP
Le Mont Valérien dégradé par un tag anti-pass sanitaire.
Le Mont Valérien dégradé par un tag anti-pass sanitaire. © France 3 PIDF

Le monument à la mémoire des résistants et des combattants français de la Seconde Guerre mondiale au Mont Valérien à Suresnes a été vandalisé cette nuit. On peut y lire une longue inscription anti-pass sanitaire avec les 2 "ss" du sigle SS. Ce tag a suscité de nombreuses réactions politiques.

Le Mont Valérien, monument à la mémoire des résistants et des combattants français de la Seconde Guerre mondiale, a été vandalisé dans la nuit de dimanche à lundi par une inscription "Anti Pass", avec les deux "s" dessinés pour ressembler au sigle SS.

Cette inscription sur le Mémorial de la France combattante, inauguré par le général de Gaulle en 1960 à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, fait 50 mètres de long, a indiqué la police.

Indignations politiques

La dégradation de ce monument a suscité de nombreuses réactions politiques. Dès ce matin, Geneviève Darrieussecq, la ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens combattants a annoncé vouloir porter plainte. "Je suis révoltée. Aucune cause ne justifie que l'on touche à ce lieu unique de notre #mémoire nationale. C'est impardonnable", a-t-elle écrit dans un tweet.

Le président de la République a également réagi sur twitter.

La ministre des Armées, Florence Parly a elle aussi dénoncé cette profanation.
"S'attaquer au Mont Valérien, c'est s'attaquer à notre mémoire nationale. S'attaquer à notre mémoire nationale c'est fissurer le ciment de la République. Rien n'excuse ni la bêtise ni la haine", a-t-elle écrit.

Le préfet des Hauts-de-Seine a également condamné "ces indignes dégradations de ce lieu symbole de la France résistante et combattante"

Les forces de police sont mobilisées pour identifier et retrouver les auteurs", a  indiqué la préfecture.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.