Le père Vandenbeusch est libéré

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou

François Hollande annonce la libération du père Vandenbeusch, enlevé au Cameroun, mi novembre

François Hollande annonce la libération du père Vandenbeusch, enlevé au Cameroun, mi novembre. Dans son communiqué, le président français "remercie tous ceux qui ont travaillé sans relâche à cette issue, notamment les autorités du Cameroun et du Nigéria. Il remercie particulièrement le Président Biya pour son implication personnelle".

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius se rendra à Yaoundé pour accueillir le prêtre et le rapatrier.

Le père Georges Vandenbeusch, installé dans une paroisse du nord-est du Cameroun depuis deux ans, avait été enlevé dans la nuit du 13 au 14 novembre par des hommes armés. Pendant 9 ans, de septembre 2002 à août 2011, il a été le curé de la paroisse St-Jean-Baptiste de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine.

Un soulagement pour la communauté chrétienne de Sceaux qui avait organisé plusieurs veillées de prière dans l'ancienne paroisse du prêtre.
Natif de Meudon (Hauts-de-Seine), orphelin à sept ans, le prêtre diocésain de 42 ans a été élevé par ses grands-parents ou oncles et tantes. Ordonné en 1998, il a d'abord été vicaire à Rueil-Malmaison avant de devenir curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux. "J'ai fait la connaissance de Georges quand il avait sept ans. Nous avons vu grandir Georges, nous l'avons accompagné à l'école. C'est quelqu'un qui, par son vécu personnel, porte en lui une double fracture et a voulu transformer ce double handicap en amour pour les autres", a raconté Simone, orthodontiste à la retraite et proche de l'homme d'Eglise kidnappé.

Retour sur les faits avec Aude Blacher

durée de la vidéo: 00 min 55
LIBERATION PERE VANDENBEUSCH RAPPEL DES FAITS