Cet article date de plus de 6 ans

Le Racing-métro réussit au forceps son entrée en Coupe d'Europe de rugby

Le Racing-Métro a fait, samedi 18 octobre à domicile, son entrée en Coupe d'Europe en battant Northampton 20-11, dans un match rugueux, de très bon niveau.
© Martin Bureau/AFP Photos
Les Franciliens ont même réussi à enlever en toute fin de match le point de bonus défensif aux "Saints" de Southampton, et ont donc réalisé une entame quasi parfaite pour préserver, leur objectif d'atteindre les quarts de finale de l'épreuve à leur cinquième participation.

"On a pris une belle option pour les quarts de finale, qui seraient historiques pour le club. On espère tous atteindre cet objectif. Ce n'est pas négligeable de
les priver de bonus défensif" disait à l'issue du match Wenceslas Lauret, le troisième ligne francilien, en parlant d'une victoire "soulageante".

Dans une rencontre choc de la poule 5, les Ciel et Blanc se sont donc appuyés sur leur défense et souvent leur courage même, pour battre la meilleure équipe anglaise du moment, leader de la Premiership après qu'elle ait réalisé le doublé championnat-Challenge européen au printemps.
"On savait qu'on avait à faire avec ce qui se fait de mieux en Angleterre depuis quelque temps, on n'a pas été déçus. Cela a été un match très engagé, dur, de très haut niveau. On est allé chercher cette victoire à l'énergie", a estimé l'entraîneur des arrières franciliens, Laurent Labit.

Un succès à confirmer dès le week-end prochain à Trévise pour le Racing.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport