A Nanterre-Université, la gare RER vandalisée par des personnes cagoulées

Publié le Mis à jour le

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une quinzaine d'individus cagoulés ont vandalisé la gare RER de Nanterre-Université. Plusieurs portiques ont été détruits, ainsi que des écrans d'affichage.

Il est à peine minuit à Nanterre-Université, dans la nuit de jeudi à vendredi, quand la gare RER est vandalisée par des individus cagoulés.

La gare – qui dessert l'université de Nanterre, bloquée depuis plus de trois semaines par des étudiants opposés à la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) - a été recouverte de tags, certains messages indiquant notamment « ZAD partout ».

« ZAD partout »

En tout, une quinzaine d’assaillants s’en sont pris à la gare, cassant plusieurs portiques. En tout, deux distributeurs de billets, cinq écrans d'affichage et quatorze portiques ont été détruits.

Une caméra de vidéosurveillance a également été couverte de peinture. L’incident n’a en revanche pas eu de conséquences pour les voyageurs circulant par la gare ce matin.