Viol et tentative de meurtre : la perpétuité confirmée en appel pour Sofiane Rasmouk

La cour d'appel de Versailles. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
La cour d'appel de Versailles. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

La cour d'assises de Versailles a confirmé en appel la condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité de Sofiane Rasmouk. Il avait été condamné en première instance pour viol et tentative de meurtre sur deux jeunes femmes, en 2013.

Par France 3 Paris IDF/ET

La cour d'appel de Versailles a confirmé jeudi soir la condamnation criminelle à perpétuité de Sofiane Rasmouk. Ce dernier avait été condamné en première instance pour viol, tentative de viol et tentative de meurtre en 2013 sur deux jeunes femmes. Des faits qui ont eu lieu alors qu'il était en semi-liberté.

Dans sa décision, la cour d'assises a suivi les réquisitions de l'avocat général, en faisant passer la peine de sûreté de 18 à 22 ans.

A l'ouverture de ce procès en appel, Sofiane Rasmouk avait reconnu le viol sur l'une des deux jeunes filles agressées, ce qu'il avait toujours nié. Il a par ailleurs contesté la "tentative de viol et tentative de meurtre" sur Priscilla, la première de ses victimes.

Laissée pour morte

Le 7 août 2013, celle-ci avait été violemment agressée par Sofiane Rasmouk. Le jeune homme, "atteint de psychopathie grave" d'après les experts, s'était acharné. Il l'avait frappée à plusieurs reprises au visage, la laissant pour morte et défigurée.

Sandra, la deuxième victime, a, elle, bien été violée, quelques minutes après Priscillia. Sofiane Rasmouk l'a agressée entre deux voitures, avant de lui extorquer sous la contrainte sa carte bleue.

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus