• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Hommage aux défunts : les réseaux sociaux, ce n'est pas que pour les vivants !

RipCemetery, un réseau social destiné à rendre hommage aux personnes défuntes. / © capture d'écran YouTube/RipCemetery
RipCemetery, un réseau social destiné à rendre hommage aux personnes défuntes. / © capture d'écran YouTube/RipCemetery

A l'heure où bon nombre de familles vont se recueillir sur la tombe d'un proche, nous sommes partis à la recherche de ces lieux de mémoire virtuels, qui se multiplient sur la Toile. Des réseaux sociaux pour mieux se souvenir des disparus...

Par France 3 Paris IDF/ET

People Memory, Respectance, Comemo, Memorial Matters... Vous ne connaissiez peut-être pas ces réseaux sociaux. Ils ne sont certes pas destinés à être utilisés tous les jours, mais à rendre hommage aux êtres chers et disparus.

Ainsi en est-il de Respectance, une plateforme en anglais qui permet de mettre en ligne textes et photos. De quoi "consacrer une place sur le Net à l'être aimé", explique le site Internet. Une fois en ligne, ces contenus peuvent être maintenus privés ou être partagés. Amy Winehouse, George Michaël... Plusieurs personnalités font ainsi l'objet d'hommages sur ce site.
Autre réseau social spécialisé dans le souvenir des défunts : RipCemetery. Créé par deux Italiens, ce réseau prend la forme d'une application disponible sur smartphone et sur le Web. Selon ses deux créateurs italiens, il s'agit du "premier cimetière virtuel au monde". Dans ce cyberespace de la mémoire, l'internaute peut ainsi déposer des fleurs, des coeurs, des condoléances et partager des photos ou des vidéos...
Créé en 2009, le site Memorial Matters permet lui aussi aux utilisateurs de partager des fleurs ou des bougies virtuelles, ou des témoignages sur un être proche disparu. Une page hommage qui devient payante au-delà des 14 jours, sur ce site canadien.

Plus classique, Facebook

Mieux connu du grand public, Facebook permet lui aussi d'héberger un mémorial virtuel, en hommage à un proche défunt. En cas de décès d'une personne, Facebook procède à la transformation du compte en compte de commémoration, si le réseau social est averti du décès.

A noter que les membres de la famille proche peuvent également demander à Facebook le retrait du compte du défunt.

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus