• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Il alimentait des boîtes de nuit parisiennes... Un trafic d'ecstasy en provenance des Pays-Bas démantelé

Deux pilules d'ecstasy. / © Peter Endig/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Deux pilules d'ecstasy. / © Peter Endig/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Trois hommes, soupçonnés d'importer de l'ecstasy depuis les Pays-Bas pour fournir plusieurs boîtes de nuit parisiennes, ont été arrêtés mi-juin et plus de 30.000 cachets ont été saisis, a-t-on appris mercredi de source policière.

Par France 3 Paris IDF (avec AFP)

Ils sont soupçonnés d'avoir fourni plusieurs boîtes de nuit parisiennes en cachets d'ecstasy, provenant des Pays-Bas. Trois hommes ont été arrêtés mi-juin. Plus de 30.000 cachets de drogue ont été saisis, rapporte l'AFP de source policière.

Des cachets revendus 10 euros pièce

Dans le cadre de leur enquête, les policiers de la brigade de stupéfiants de la police judiciaire de Paris ont identifié une dizaine de semi-grossistes, achetant régulièrement 2.000 à 3.000 cachets, revendus 10 euros pièce dans les boîtes du centre et du sud de la capitale.

Les enquêteurs ont alors pu remonter jusqu'au deux têtes de réseau présumées du trafic, ainsi que leur chauffeur, de retour des Pays-Bas. Au moment de leur arrestation, sur le périphérique parisien, les trois hommes étaient en possession de 8,3 kilos de cachets d'ecstasy. Connues des services de police pour des faits similaires, les deux têtes de réseau présumées ont été mises en examen et placées en détention provisoire.

Il s'agit de la plus importante saisie de drogue de synthèse depuis 10 ans par la police judiciaire parisienne.

Sur le même sujet

La maison de Balzac

Les + Lus