Charlie Hebdo attaqué au cocktail molotov

© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP

L'hebdomadaire satirique Charlie hebdo victime d'un incendie criminel.

Par Fredéric Askienazy

video title

INCENDIE CHARLIE HEBDO

Charlie hebdo, victime d un incendie criminel.

La rédaction de l'hebdomadaire satirique, qui publie un numéro spécial rebaptisé "Charia Hebdo", a été détruite dans la nuit de mardi à mercredi par un incendie criminel. Un ou deux jets de cocktail Molotov selon des sources policières. Le site internet du journal a également été piraté.

>Les réactions à l'attaque du journal satirique (lire toutes les infos en cliquant ici)

Depuis son lancement en 1970, le journal a toujours connu une histoire riche de polémiques.

En novembre 70, la mort du Général de Gaulle est annoncée en "une" du journal sous le titre provocateur " Bal tragique à Colombey: 1 mort".

L'hebdomadaire Hara Kiri est alors interdit et renaît sous le nom de Charlie hebdo.

Le successeur d'Hara Kiri conserve le ton satirique de son ainé et continue de combattre les pouvoirs politiques et religieux.C'est d'ailleurs avec les publications en 2006 des caricatures du prophète Mahomet, qu'éclatera le plus gros scandale de l'histoire du journal. Avec de nombreuses procédures judiciaires qui se termineront par une relaxe.

La classe politique, tous bords confondus, a condamné vigoureusement cet attentat.

Le Ministre de l'intérieur, Claude Guéant, a appelé "tous les Français à se sentir solidaires de Charlie hebdo un journal qui exprime par sa façon d'être, la liberté de la presse".

François Hollande, le candidat socialiste a quant à lui exprimé son "indignation face à l'incendie criminel et adresse toute sa solidarité à ce journal, à sa rédaction et ses lecteurs."

Un reportage de Valentine Ponsy et de Josiane szymansky

Sur le même sujet

Les + Lus