Des déchets pour construire une ville

© © Rafael Suriani/AMC
© © Rafael Suriani/AMC

La septième édition du festival d'architecture expérimentale "Bellastock" se déroule au coeur de l'Ile-Saint-Denis.

Par Mathilde Riou

video title

Une ville éphémère réalisée avec des déchets

A l'occasion du festival "Bellastock",1000 étudiants en architecture ont bati une ville à partir d'objets recyclés. L'évènement s'est déroulé au coeur de l'Ile-Saint-Germain.

Le thème de cette année « le grand détournement » : construire une ville éphémère avec des matériaux détournés. 1000 étudiants en architecture vont bâtir une ville à partir d’objets recyclés.

Un reportage d'Alexandra Marie et Mathieu Caillaud.

700 étudiants des écoles d’architecture d’Ile-de-France, de l’école des Arts décoratifs de Paris et de l’école Camondo et 300 autres du reste de la France et de l’étranger vont travailler ensemble pendant une semaine pour relever ce défi.

C’est l’association Bellastock qui organise ce festival pour mettre en avant de nouvelles pratiques de construction. Chaque année les matières pour fabriquer cette ville éphémère sont différentes : en palettes en 2009, en sac de sable en 2010 et gonflable en 2011.

La ville éphémère ouvrira ses portes au public samedi 19 mai de 10h à 20h. Le chantier se trouvera sur le site des anciens entrepôts La Fayette et Printemps au cœur de L’Ile-Saint-Denis.

Des ateliers et des débats sont prévus entre les bâtisseurs, l’association Bellastock et les visiteurs sur la thématique du réemploi en architecture.

Dimanche, la ville sera démontée par les participants, qui devront trier à nouveau les déchets utilisés pour les réintégrer dans leur circuit de traitement.

Sur le même sujet

Les + Lus