Des prédicateurs interdits d'entrée en France

Quatre prédicateurs étrangers sont interdits d'entrée en France, ils devaient intervenir au Congrès de l'UOIF au Bourget

Par EB avec AFP

Quatre prédicateurs musulmans ont été interdits d'entrée sur le territoire français, a annoncé jeudi un communiqué conjoint des ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères.

La France a décidé d'interdire son territoire au Palestinien Akrima Sabri, aux Saoudiens Ayed Bin Abdallah Al Qarni et Abdallah Basfar, et à l'Egyptien Safwat Al Hijazi.

Ils devaient intervenir du 6 au 9 avril au Bourget en Seine-Saint-Denis lors des "29e rencontre annuelle de l'islam de France" organisée par l'Union des organisations musulmanes de France (UOIF), proche des Frères musulmans.

Selon le gouvernement, "les positions et les propos tenus par ces personnes qui appellent à la haine et à la violence portent gravement atteinte aux principes de la République et, dans le contexte actuel, représentent un fort risque de troubles à l'ordre public".

En début de semaine, l'influent Cheikh sunnite qatari Youssef Qaradaoui, avait déjà été déclaré "indésirable" par le président Nicolas Sarkozy. Egalement critiqué en France, l'imam égyptien Mahmoud Al-Masri s'était désisté.

Sur le même sujet

Recherche : dans les laboratoires, le blues des chercheurs français

Les + Lus