• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Des sans-logis à nouveau évacués

© DR
© DR

La police a évacué une nouvelle fois les familles qui faute d'hébergement s'étaient installées rue de la banque.

Par Emmanuelle Hunzinger/Valentine Ponsy/AFP

video title

video title

Evacuation de sans logis rue de la banque

La police a évacué la nuit dernière vers 2 heures 30.La centaine de sans-logis qui dormaient rue de la Banque dans le 2ème arrondissement depuis jeudi soir.Les familles se sont réfugiées à l'intérieur de l'immeuble squatté depuis 2007 par le DAL.

Cette nuit vers 2 heures du matin, la police a une nouvelle fois évacué les familles sans logements qui s'étaient de nouveau installées sur des matelats rue de la Banque devant l'entrée du DAL, (Droit au Logement). L'expulsion a été mouvementée et s'est poursuivie jusqu'à 4 heures du matin.

Cette nouvelle évacuation intervient en pleine polémique sur la réduction des crédits pour l'hébergement d'urgence.

Ce soir ils sont une centaine, réunis à l'appel du DAL, passerelle Léopold Senghor à Paris. Ils réclament des logements et accusent  l'Etat de ne pas respecter la loi Dalo.

Avant hier l'évacuation avait eu lieu  également vers 2h30 du matin. La police avait délogé ceux qui, malgré la pluie et faute de logement,  avaient décidé de dormir au pied d'un immeuble occupé depuis 2007 par l'association Droit au logement (DAL).

Parmi les 200 personnes, une trentaine d'enfants en bas âge, des mères isolées, et des familles entières. Ils campent pendant la journée dans le square Boucicaut (VIIe

arrondissement) depuis le 16 juillet, mais ne sont pas autorisées à y passer la nuit.

Voir le reportage de  Séverine Larrouy et Pierre Pachoud.

Voir  le reportage de Cécile Magne et Emmanuelle Hunzinger.

Sur le même sujet

Une nouvelle oeuvre de Jeff Koons à Paris

Les + Lus