• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Fermeture du collège de Juilly (77)

Le Collège de Juilly (77) qui a enseigné à Montesquieu, Noiret et Mesrine ne peut plus faire face à ses dettes

Par Christian MEYZE/AFP

video title

77: le collège de Montesquieu, endetté, va fermer

Le collège de Juilly, en Seine-et-Marne qui a accueilli Montesquieu, Noiret, Brasseur, Polnareff et même Mesrine, va fermer. Cet établissement religieux, fondé en 1638 n'arrive plus à faire face à ses dettes

Le Collège de Juilly, en Seine-et-Marne, fondé en 1638 et qui a eu nombre d'élèves devenus célèbres, ferme ses portes à la fin de cette année scolaire, mercredi 4 juillet 2012, l'association de gestion ayant été liquidée.

Parmi les anciens élèves figurent des artistes, intellectuels, hommes politiques ou militaires aux noms célèbres, comme Montesquieu, le duc d'Antin, Jérôme Bonaparte, ou plus récemment les acteurs Philippe Noiret et Claude Brasseur, le chanteur Michel Polnareff et le gangster Jacques Mesrine.

"L'association gestionnaire est en liquidation. L'Oratoire de France (qui a la tutelle de l'établissement) est intéressé à étudier tout projet viable à vocation éducative".
Le rectorat de Créteil a confirmé la fermeture du Collège sans plus de détails.

L'établissement catholique, qui accueille 588 élèves de la maternelle à la terminale, pour un coût annuel s'échelonnant de 980 euros pour un écolier externe à 8.102 euros pour un lycéen interne, doit fermer définitivement le 5 juillet, en raison de lourdes dettes.

Initialement appelé Académie Royale de Juilly, le Collège, crée en 1638, est "la plus ancienne institution scolaire née avant la révolution française" précise le site internet de l'établissement.

Arnaud de Courson, conseiller général sans étiquette des Hauts-de-Seine, y a été scolarisé de 8 à 14 ans et en garde un "très bon souvenir": "L'endroit était phénoménal
avec des infrastructures sportives, un grand parc. C'était une ville dans le village".
"C'était un vrai collège d'excellence. La scolarité était payante mais le coût dépendait des revenus des parents, il y avait une grande mixité. Ce n'était pas un collège de fils à papa".

"Le Collège reçoit des jeunes de tous horizons et de toutes confessions", explique le site internet. "L'éducation ne se limite pas à l'acquisition de connaissances et l'apprentissage de savoir-faire. Elle comporte une dimension intellectuelle, morale et spirituelle".

Fondé à Rome en 1575 par saint Philippe Néri et introduit en France au XVIIe siècle,
l'Oratoire de France regroupe des prêtres vivant en communauté et se consacre à diverses activités apostoliques comme l'éducation de la jeunesse, la recherche intellectuelle, les aumôneries spécialisées.

Fermeture du collège de Juilly (77)

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus