• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L'heure de la rentrée a sonné!

Les vacances sont bel et bien terminées pour un peu plus de 2 millions d'élèves franciliens.

Par Valentine Ponsy

video title

video title

Rentrée des classes au Bourget

Les vacances sont terminées pour 2 millions d'élèves de la région. Ils ont repris ce matin le chemin de l'école.Une rentrée marquée par plusieurs réformes et des suppressions de postes. Nous avons suivi la rentrée d'une famille qui vient de s'installer au Bourget en Seine Saint-Denis.

De la maternelle au lycée, ils ont repris ce matin le chemin de l'école. Une rentrée marquée par plusieurs réformes. Tout ce qu'il faut retenir de cette rentrée en Ile-de-France.

L'entrée en vigueur de la réforme du lycée en classes de première, des expérimentations

comme l'autonomie de recrutement d'enseignants, mais aussi la lutte contre le harcèlement

ou de nouvelles sanctions contre la violence comptent parmi les innovations de

cette rentrée 2011.

Au programme aussi moins de classes et moins d'enseignants. Une journée d'action nationale pour prostester contre les suppressions de poste est prévue le 27 septembre prochain à l'appel de l'intersyndicale des enseignants. Les directeurs, les principaux et les provisieurs se joignent au mouvement pour exprimer leur inquiétude.

Philippe Tournier, proviseur du lycée Marcelin Berthelot à Saint Maur des Fossés dans le Val de Marne est l'invité de notre journal ce midi.

Pour certaines familles c'est une première. Nouvelle ville, nouveau collège, Alexandra Marie et Mathieu Caillaud ont suivi une famille qui vient de s'installer au Bourget en Seine Saint-Denis. A voir dans le reportage ci-contre.

Les chiffres à retenir

Il y a aussi des chiffres-clés à retenir comme le nombre d'élèves et le nombre de suppressions de postes prévues dans les différentes académies.

Ils sont au total 2.163.000 écoliers, collégiens et lycéens à avoir fait leur rentrée ce matin. Un chiffre en légère hausse de 1 à 2% par rapport à l'an dernier.

En moyenne cela fait plus de 270.000 élèves par département. Les parisiens sont les plus nombreux : 345 000.

Pour les suppressions de postes, deux départements sont particulièrement touchés :

- les Yvelines perdent 45 postes dans le primaire et 493 dans le secondaire.

- les Hauts-de-Seine perdent 71 postes d'enseignants dans le primaire et 123 dans le secondaire

Comme le nombre d'élèves reste inchangé ou augmente légèrement, les classes sont plus chargées que l'an dernier, ce qui explique le contexte tendu de cette rentrée.

Lycéen rebelle

C'est un élève du Val d'Oise qui a déjà fait parler de lui. Emilio Bouzamondo, 16 ans, ne s'est pas illustré par ses résultats scolaires mais par un petit pamphlet paru cet été. Intitulé "La suprématie des professeurs est-elle juste?"  il s'en prend aux méthodes du corps enseignant. Sur 50 pages, il livre une critique de ses professeurs. Son objectif: réconcilier deux mondes qui se font face toute l'année mais ne se comprennent pas toujours, celui des professeurs et celui des élèves.

Voir ci-contre le reportage de Yoann Malka et Florence Gaillard.

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus