• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La halle Freyssinet sauvée de la destruction

En plaçant le bâtiment à l'inventaire des monuments historiques, le préfet compromet les projets de la mairie.

Par Valentine Ponsy

Il n'est désomais plus possible de toucher au moindre mètre carré de ce bâtiment industriel situé dans le XIIIème. La mairie de Paris n'a plus qu'à revoir sa copie sur le réaménagement de la ZAC Paris-Rive-Gauche. Une nouvelle intervention de l'Etat dans les projets de la Ville de Paris qui fait grincer des dents.

La mairie avait d'abord prévu de raser la halle Freyssinet puis elle s'était résolue à ne détruire que quelques travées du bâtiment afin de créer 1000 logements, un complexe sportif et un jardin public.

Mais l'arrêté est tombé le 23 février 2012, Daniel Canepa, le préfet de Paris et de la région Ile-de-France, considérant “ Que la conservation de la halle des anciennes messageries de la gare d'Austerlitz présente du point de vue de l'histoire et de l'art un intérêt suffisant en tant que prototype faisant date dans l'hi stoire de la technique du béton, aboutissement des recherches d'Eugène Freyssinet (1879-1962) sur la vibration du béton et la précontrainte, et qu'édifice d'une grande qualité plastique, de par la légèreté de sa structure et le traitement de l'espace et de la lumière ; est inscrite au titre des monuments historiques la halle des anciennes messageries de la gare d'Austerlitz, en totalité, à l'exclusion du bâtiment de bureaux situé au nord ouest.../... ».


Jérôme Coumet, maire (PS) du XIIIème arrondissement dénonce le revirement soudain du préfet. Après les voies sur berge, le Pentagone à Balard et l’église , c'est le quatrième projet qui est ainsi bloqué par l'Etat.

Pour en savoir plus sur ce lieu, consulter le site http://www.halle-freyssinet.com/home.html

Sur le même sujet

Une nouvelle oeuvre de Jeff Koons à Paris

Les + Lus