• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La nuit, les enseignes lumineuses seront éteintes

Les commerçants ne pourront plus laisser leurs enseignes allumées entre une 1 heure et 6 heures du matin.

Par Emmanuèle Bailly avec AFP

En décembre dernier l'ex-ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet annonçait une série de mesures afin de réduire les consommations d'énergie en France.

Parmi ces mesures, un arrêté qui devrait entrer en vigueur à compter du 1er juillet et qui obligerait commerces et bureaux à éteindre leurs lumières d'une heure à six heures du matin afin de réduire la facture énergétique

L'arrêté, qui vise les "bâtiments non résidentiels" (bureaux, commerces, hôpitaux...), interdit l'éclairage des façades, des vitrines commerciales et des intérieurs de bâtiments visibles de l'extérieur.

La nuit à partir du 1er juillet les enseignes lumineuses seront interdites

L'extinction obligatoire des enseignes lumineuses commerciales la nuit entre 1h00 et 6h00, à partir du 1er juillet 2012, doit permettre une économie d'électricité équivalente à la consommation annuelle de 260.000 ménages avait estimé en décembre Nathalie Kosciusko-Morizet.

Certaines dérogations pourraient être appliquées pour des zones géographiques ou pour les périodes de Noël

"On a demandé que cette réglementation qui s'applique sur tout le territoire soit modulée et qu'il y ait une marge d'appréciation locale en fonction des événements", comme la Nuit blanche à Paris, ou la Fête de la lumière à Lyon, a indiqué Claude Boulle, président exécutif de l'UCV (grands magasins). "On ne peut pas traiter de la même manière les grands monuments, les Champs-Elysées et le reste de la ville", ni "pour des raisons de sécurité, les gares", a-t-il fait ajouté.

Les enseignes de la grande distribution sont déjà éteintes à 01H00 du matin, à l'exception de certaines zones commerciales en bordure d'autoroute, a souligné Philipe Joguet, responsable réglementation et développement durable à la FCD. Il souhaite néanmoins que l'arrêté soit cohérent avec un décret publié en janvier, qui prévoit lui des dérogations par arrêté municipal, pour des périodes ou des manifestations particulières, "typiquement Noël". Les deux organisations du commerce ont souligné que ce n'est pas entre 1H00 et
6H00 du matin qu'il y a le plus d'économies d'énergie à faire.

Sur le même sujet

Des boues provenant d'une station d'épuration répandues dans les champs créent la polémique dans les Yvelines

Les + Lus