La paille de la solidarité incendiée à Etampes

© France3 Ile-deFrance
© France3 Ile-deFrance

330 tonnes de paille destinées aux agriculteurs corréziens sont parties en fumée hier soir.

Par Emmanuelle Hunzinger

Cette paille fournie à bas prix par les agriculteurs de l'Essonne était destinée aux éleveurs corréziens touchés par la sécheresse. Le feu a pris hier vers 18H45. C'est le deuxième incendie en 4 jours. L'origine criminelle du sinistre ne fait guère de doute.

Les bottes de paille, qui devaient être livrées à des agriculteurs touchés par la sécheresse, étaient stockées à Etampes, au lieu-dit La Sablière, dans une ancienne carrière qui abrite des voies de garage de la SNCF. 

Lundi, 150 tonnes de paille, entreposées au même endroit, étaient déjà parties en fumée. Six jeunes adolescents, âgés de 15 à 17 ans, et originaires d'Etampes,  ont été interpellés, et ont reçu une convocation devant un juge.

Les agriculteurs et la mairie font désormais surveiller le terrain par des vigiles, pour éviter que la centaine de tonnes de paille qui reste ne soit également brûlée. Le commissariat d'Etampes est chargé de l'enquête.

Le maire UMP d'Etampes, Franck Marlin, réclame une surveillance militaire du site.

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : plus de la moitié des employés de la cathédrale vont être licenciés pour chômage technique

Les + Lus