• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

le Balzac ferme ses portes

Menaces sur les salles de cinéma indépendantes

Par F.A

Le Balzac d'abord, et maintenant le Lincoln. Deux salles emblématiques du cinéma indépendant à Paris ont choisi de fermer pendant une semaine afin d'alerter public et professionnel du cinéma.

Tous les amoureux du cinéma connaissent la salle mythique du Balzac.

Beaucoup de jeunes, et de moins jeunes, y ont découvert des films anciens, rarement repris ailleurs. Ou des films reputés difficiles, pas toujours projetés ailleurs.

Mais depuis quelques années, faute d'obtenir des distributeurs, l'accés à des films d'Art et d'Essai porteurs, le Balzac, comme nombre d'autres salles indépendantes connait des difficultés croissantes (-10% de fréquentation en 2011).

Même difficultés pour le Lincoln qui a également décidé de fermer ses portes du 21 au 27 Décembre. "Il y a urgence. Le refus de nous permettre de programmer des films d'Art et Essai importants, provoque une baisse de fréquentation importante. Notre survie est menacée et celles de nombreuses salles indépendantes le seront bientôt" prévient l'exploitant du Lincoln, Jean- françois Merle.

En cause les grands circuits de distribution (UGC, Gaumont, MK2, Pathé) qui en programmant des films d'Art et d'Essai porteurs privent de ces films les cinémas indépendants et les asphyxient peu à peu. Ainsi "Havre" de Aki Kaurismäki et "A dangerous method"  de David Cronenberg, ne seront pas distribués au Balzac mais dans les grands circuits (UGC, Gaumont, MK2 et Pathé).

A consulter les sites internet du Balzac et du Lincoln:

http://www.cinemabalzac.com/public/index/index.php

http://www.lelincoln.com/programmation.html

 

Sur le même sujet

Des alpinistes sur le toit de Notre-Dame pour la protéger de la pluie

Les + Lus