• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le malfaiteur blessé par la police est décédé

Hier soir, à Noisy-le-sec, les policiers, visés par le malfaiteur, ont riposté. L'homme est décédé.

Par AN / AFP

L'homme soupçonné de vol à main armée est décédé la nuit de samedi à dimanche, a précisé la préfecture de police à l'AFP.
Agé de 28 ans, il avait été évacué dans un état grave vers l'hôpital Georges Pompidou (Paris XVe arrondissement) après avoir été touché à l'abdomen par un policier avec son arme de service alors qu'il était visé.

Samedi vers 20H30, place Jeanne d'Arc en plein centre-ville, les policiers, alertés d'un vol à main armée non loin de là sont intervenus pour interpeller cet homme originaire de Trappes (Yvelines) et connu des services de police, ont indiqué à l'AFP des sources préfectorale et syndicale.


A la vue des policiers, l'homme leur a lancé une grenade qui n'a pas explosé, selon la source préfectorale.  Ensuite "une poursuite pédestre s'est engagée sur plusieurs centaines de mètres jusqu'à un carrefour" du centre-ville, avait expliqué samedi à l'AFP, Sébastien Bailly du syndicat Alliance. Et c'est alors qu'il "s'est retourné et a brandi une arme de poing de calibre 38" vers les fonctionnaires qui "ont dû riposter en faisant usage de leur arme de service à quatre reprises", avait poursuivi M. Bailly, précisant qu'il a été "touché à une reprise au niveau de l'abdomen".

Sur le même sujet

Projet ferme solaire à Marcoussis (91).

Les + Lus