• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les Japonais victime du “Syndrome de Paris”

Ce syndrome est une forme de dépression aigüe pouvant conduire jusqu'à l'hospitalisation, voire le rapatriement.

Par Fredéric Askienazy

video title

Les Japonais victimes du "Syndrome de Paris"

La désillusion est souvent grande pour les touristes qui débarquent à Paris : le Paris rêvé est souvent loin du Paris réel. Chez les Japonais, cela va parfois jusqu'à provoquer un choc : l'été dernier, 20 d'entre eux ont dû être rapatriés sanitaires. On parle de syndrome de Paris

Le  Paris rêvé est souvent loin du Paris réel. Chez les Japonais, cela va parfois jusqu'à provoquer un choc : l'été dernier, 20 d'entre eux ont dû être rapatriés sanitaires. On parle de "syndrome de Paris"

Ils s'y étaient préparés. Ils l'avaient attendus pendant des années parfois ce voyage à Paris. Mais la ville lumière, et surtout ses habitants les ont déçus. Et chaque année une centaine de Japonais sont atteints du "syndrome de Paris", forme de dépression aigüe pouvant les conduire jusqu'à l'hospitalisation, voire le rapatriement.

Identifié il y a une dizaine d'années par le professeur Hiroaki Ota, psychiatre, le «syndrome de Paris» naît de ce grand écart entre le Paris rêvé et le Paris réel.

"Ils s'attendent à voir le Montparnasse des années folles, Manet, Renoir, et des parisiennes habillées comme des gravures de mode. Une fois sur place le décor est là en partie, mais tout fonctionne à la Française". Bien loin, trop loin, des codes de politesse japonais.

Un reportage de Cécile Magne et Pierre-Julien Quiers

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus