• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les Qataris, nouveaux banquiers des banlieues?

Le Quatar souhaite financer des projets économiques portés par des habitants des banlieues.

Par EH/AFP

Après le PSG, un grand prix hippique, des palaces parisiens... Voici la nouvelle cible du Qatar: les banlieues. Le Qatar a annoncé la création d'un fonds d'investissement de 50 millions d'euros pour financer des projets économiques en banlieue.

Le fonds d'investissement du Qatar dans les banlieues a été salué aujourd'hui par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant.

"Je trouve que l'effort du Qatar, qui est un pays riche, de participer à la résolution de problèmes que rencontrent les communes de banlieue est un effort salutaire dès lors qu'il n'y pas d'exigence particulière de toute nature", a déclaré M. Guéant. "Tous les crédits sont à prendre dès lors qu'ils ne s'accompagnent pas d'exigences particulières", a ajouté le ministre, qui s'est rendu lundi matin dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) en compagnie de la secrétaire d'Etat à la Jeunesse, Jeannette Bougrab.

L'initiative des Qataris a été vivement critiquée par la président du Front National, Marine Le Pen.


Le petit émirat du Qatar est un partenaire politique, économique, financier et militaire privilégié de la France. Cette alliance s'est récemment illustrée en Libye, lorsque le Qatar a appuyé à l'ONU les efforts de la France et du Royaume-Uni pour des frappes contre le régime de Mouammar Kadhafi, auxquelles les forces qataries ont participé.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus